samedi 25 mars 2017

Président, ciel!



Comment savoir si leurs programmes sont solides ?
Par contre eux le sont. Ce n'est pas rien de tenir debout immobile pendant deux heures et demi...L'exercice était sans doute encore plus éprouvant devant deux journalistes impertinents et cavalièrement assis. On aurait dit le jury de "La France a un incroyable talent" ( comme on le souhaiterait en l’occurrence !).
A un moment, fatiguée pour eux, je me suis demandée s'ils ne s'entrainaient pas pour constituer une équipe à Koh Lanta où l'exercice a l'avantage de se dérouler en plein air.


Autre question existentielle:
Fillon a dit : "j'ai rendu les costumes".
P... des costards à sept mille cinq cents balles l'unité , les voilà d'occase! A condition de rentrer dans les bottes, bien droites, du "Prétendant". 
En fin de parcours je veux penser qu'un brave chômeur en aura profité en chinant à Emmaüs.

Si vous êtes d'accord tapez 1.

vendredi 24 mars 2017

Brave dame


Une dame de 98 ans, sur son lit de mort, fait une dernière confidence à son mari de 99 ans qui est effondré par le chagrin.
– Jules, mon petit Jules, avant de fermer à jamais les yeux, je voudrais te révéler un secret. Tu vas aller au grenier, sur la 3ème poutre au fond à gauche, tu vas trouver un carton. Vas le chercher, je te le donne.Le mari, très surpris, monte difficilement au grenier, et après 5 minutes, redescend dans la chambre avec le carton. Il l’ouvre, et trouve à l’intérieur 2 petites boites ; l’une contient 3 œufs et l’autre 250.000 euros. A la vue des billets, les yeux de jules s’illuminent…Puis, après 30 secondes d’intense émotion, il demande à sa Léontine :

– Dis-moi, ma tendre Léontine, c’est quoi les 3 œufs ?

– Eh bien, Jules, depuis 78 ans que nous sommes mariés, chaque fois que je n’ai pas eu d’orgasme quand on faisait l’amour, je gardais 1 œuf de poule. Jules, pas peu fier d’apprendre qu’il n’a eu que 3 ratés en 78 ans, se sent rajeunir… Puis il demande à Léontine :

- Et les 250.000 euros ?... C’est quoi ??? – Et bien… c’est tout simple…. Chaque fois que j’avais 12 œufs, j’allais les vendre..



mardi 21 mars 2017

Le chef étoilé, Anne Roumanoff présente :


LES MENUS DE 2017

Menu Macron surprise
Méli-mélo de gauche et de droite farci aux petits oignons opportunistes
Soufflé de discours aigu assaisonné aux éclats de voix brisée.
Croustade de photos volées arrangées à la sauce médiatique et sa crème de
couvertures de journaux.

Menu catalan à 49,3 euros
Soupe de menton volontaire et de petits poings crispés.
Volaille d'Évry à la farine de Strasbourg.
Compotée de Hollande renié arrosée de son jus de trahison sucrée-salée.

Menu fillonesque
Rillettes du Mans accommodées d'un écrasé de Sarkozy farci et d'une sauce
juppée à l'ancienne.
Rôti de fonctionnaires sur le gril, purée de remboursements réduits et sa
sauce rétrograde.
Sablé de la Sarthe et tisane calmante à la camomille.

Menu hollandais
Poêlée de promesses déçues, bouillie de résultats décevants et moulinée de
livres désastreux.
Renonciation élégante et son émulsion de remontée sondagière.
Solitude de Noël meringuée et sa crème de collaborateurs recasés.

Menu Montebourgeois
Soufflé de confiance en soi.
Chapon de Frangy-en-Bresse et son fumet de sondages dans les choux.
Farandole de candidats à la primaire et son crumble de promesses en tout
genre.

Menu à la Mélenchon
Mousseline de mélenchonnade et son tartare d'extrême gauche.
Poing levé farci en croûte de tribun, arrosé d'un jus de révolte bien cuit
selon l'inspiration du chef.
Fruit de la passion et sa mousseline d'idées irréalisables.

Menu de la famille Le Pen
Duo de Philippot mariné aux études d'opinion.
Trio de volailles à la plancha : dinde blonde pleine de confiance, jeune oie
rebelle à la sauce aigre-douce et coq à l'ancienne sauté aux croûtons rassis.
Mignardises amères de Béziers à la sauce Ménard.

Menu du petit Nicolas
Soufflé de déception et sa sauce aigre.
Salade d'avocats, de juges et d'affaires en tout genre.
Dessert surprise et son velouté d'énergie incroyable.

Menu des Français perdus
Cocktail de verrines d'angoisse, carpaccio d'insécurité économique et
truffade de peur des attentats.
Écrasé de crise économique, ribambelle de chômage et serrage de ceinture
généralisé.
Bûche d'espérance dans un avenir meilleur accompagnée d'un chaud-froid
d'envie d'y croire.


Dommage, il n'y a pas le menu "Hamon"!






Rire

"Amis lecteurs qui ce livre lisez,

Dépouillez-vous de toute affection,
Et, le lisant, ne vous scandalisez :
Il ne contient mal ne infection.
Vrai est qu'ici peu de perfection
Vous apprendrez, sinon en cas de rire ;
Autre argument ne peut mon cœur élire,
Voyant le deuil qui vous mine et consomme :
Mieux est de ris que de larmes écrire
Pour ce que rire est le propre de l'homme."

François Rabelais, Préface de "Gargantua" (1534)